Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


22/01/2013

Réimpression du livre :"Lou parage d'Usès/Le pays d'Uzès" - Edition bilingue

L'édition 2009 du livre consacré au poète félibre de Sanilhac, Albert ROUX étant épuisée et la demande encore présente, Histoire et Civilisation de l'Uzège a décidé sa réimpression. (Voir Bon de commande <= Cliquez dessus pour l'activer)

Albert Roux, Jean-Bernard Vazeille, Bernard Malzac, parage, pays, Uzès, Lucie éditions, félibre, félibrige, Mistral

 

Né et mort à Sanilhac le 10 mai 1871 (mort le 8 juillet 1935) il n’a quitté son village qu’entre 1915 et 1918. Tout au long de sa vie, il a écrit des œuvres qui font maintenant partie du patrimoine littéraire de l’Uzège.

Après celui paru en 1985, cet ouvrage marque une nouvelle étape dans la redécouverte d’une production abondante et variée. Les thèmes sont foisonnants et un esprit tant soit peu exercé n’aura pas de peine à les percevoir au fil des pages.

Le plus attachant sans doute est celui qui se rapporte à la vie quotidienne uzétienne entre 1905 et 1930. A. Roux relate les événements, petits ou grands, qui touchent le quotidien de la cité  se répercutent dans les localités voisines. Nous voyons bien la mutation de la grande foire de la Saint-Firmin entre ces deux dates ainsi que les réalisations spectaculaires comme l’ouverture d’un cinéma-théâtre ou les travaux d’urbanisme qui modifient l’aspect de la ville.

 

Tivoli, Uzès, Albert Roux, pays, parage, conscrits, Saint Firmin, octobre, félibre, poète

Un groupe de conscrits devant le " TIVOLI " (Aujourd'hui le restaurant "Le 80 jours")

Photo publiée dans llivre avec l'aimable autorisation de Jacques Roux (Collection personnelle)

 

Poète, passionné d’archéologie, libre-penseur, pacifiste, humaniste, autodidacte, il fut aussi le fondateur du Musée Municipal d'Uzès en 1910. Félibre, à l’instar d’Antoine Bigot, il s'exprima toujours dans la langue du terroir sans vouloir se plier aux règles de la graphie mistralienne. Ses contes et ses poèmes, publiés dès 1900, sont un florilège dédié à la gloire de son pays d’Uzège.

 

Il collabora à plusieurs journaux et revues qui firent paraître : en 1900 "Belugeto", en 1905  "Toun Noum", en 1912 ; "Charadissa Historica" (où il exalte les beautés d'Uzès). En 1925, dans les colonnes du journal "L'Eclair", il publia "Cacha Fio", (une évocation poétique des veillées de Noël d'antan).

 

Puis, il apporta sa collaboration à Georges Gourbeyre dans sa célèbre revue "La Cigale Uzégeoise" qui connait une renaissance depuis maintenant 2 ans (n°0 de la Nouvelle Cigale Uzégeoise en janvier 2010). En 1927 il fit paraître « La Proufetesso dou temple druidique d'Uzès" ; en 1928 « Sent Firmin et li Miasset » - (Evocation de la chaude ambiance de cette foire historique), en 1929 : "Cigalo et Miéjour" et en 1930 : "Euréa, la pithio Galouéso ".

 

Mais, en grand mainteneur de la langue d'Oc et des traditions populaires du terroir, et en collaboration avec son ami Albert Hugues de St Geniès de Malgoirès (grand mainteneur lui aussi et Uzétien de cœur) ils publient en 1914 : " Le Folklore du Parage d'Uzès", ouvrage dans lequel sont rassemblés : les coutumes, les jeux et les fêtes, les vieux contes populaires, les vieilles chansons et les vieux dictons, la vie au village etc…

 

La suite de cette enquête ethnologique paraîtra en 1918 dans un 2ème fascicule, et en 1920, dans le Bulletin de la Société d'Etude des Sciences Naturelles de Nîmes.

 

Une vie entière consacrée au culte de l'amitié, du souvenir et de la tradition en terre Uzégeoise.

 

Albert Roux, Sanilhac, parage, pays, Uzès

Albert Roux en 1915

 

08:04 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.